westin-building-MMR

Comment fonctionne une meet-me-room (MMR) dans un datacenter

Un datacenter est avant tout un nœud d’échanges et il se doit donc de permettre de connecter entre elles toutes les baies. Le dispositif central de ce système est la Meet-Me-Room (le plus souvent abrégée en MMR) également appelée salle de brassage.

Une MMR prend la forme d’une petite salle fermée dans le datacenter vers laquelle des câbles, les déports, aussi appelés cross-connect ou Breakout en anglais, convergent depuis toutes les baies du datacenter. A  l’instar des centraux téléphonique d’antan, le gestionnaire du datacenter connecte ensuite entre eux les déports provenant des différentes baies, cette étape est appelée le patching.

La topologie de connexion d’une Meet-Me-Room est donc celle d’un réseau en étoile.

Sécurité

Les Meet-Me-Room ne sont pas accessibles aux clients du datacenter. Seuls les employés de ce dernier sont autorisés à y pénétrer pour réaliser les opérations de patching. Les datacenters disposent souvent de deux Meet-Me-Room ce qui permet de créer des connexions diversifiées entre baies.

Pour arriver jusqu’à la Meet-Me-Room, les câbles empruntent soit les faux planchers, soit des chemins de câbles en hauteur. Ces déports peuvent être en fibre optique ou en cuivre en fonction des besoins de connectivité de chacun des occupants.

 

Exemple de chemins de câbles (en Jaune pour les fibres optiques et en Orange pour le cuivre) dans le datacenter Telecity Condorcet

Exemple de chemins de câbles (en Jaune pour les fibres optiques et en Orange pour le cuivre) dans le datacenter Telecity Condorcet

Différence entre déport et Patch

Dans l’interconnexion unissant deux baies, on peut distinguer deux parties,

  • Les déports qui vont des baies concernées jusqu’à la MMR il s’agit donc de câbles faisant quelques dizaines à quelques centaines de mètres
  • Les patchs : il s’agit de tout petits câbles, des jarretières de l’ordre du mètres qui servent à relier les deux déports entre eux.

Quels coûts ?

Les déports vers une Meet-Me-Room sont le plus souvent une prestation payante que facture le gestionnaire du datacenter. Le plus souvent cette facturation prend la forme de frais d’installation. Certains datacenters font également payer une redevance mensuelle pour ces déports.

La MMR est-elle la seule solution ?

Pour assurer la connexion entre deux baies, il n’est pas indispensable de passer par une Meet-Me-Room. Il est également possible – dans les datacenters qui l’autorisent – de tirer directement un câble entre les deux baies visées. L’avantage de cela est d’éviter les atténuations liées aux détours par les MMR de même que les risques d’erreurs de patching. De plus, cela permet également de limiter le nombre de connecteurs optiques nécessaires et donc l’atténuation générale du lien.

L’inconvénient de ce système de cross-connect directs entre baies est que les câbles qui ne sont plus utilisés ne sont en général pas retirés ce qui au fil de années représente une quantité colossale de câbles.